REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.
TitleDescriptionKeywordsGeneratorRobots

Exposition des oeuvres de Jean-Claude Giroud

Exposition des œuvres de M. Jean Claude Giroud, pour les journées du patrimoine de pays. 
Mairie de Bibost, 21 juin 2015

 

Tout a commencé par un petit soldat en bois...

L’APSJB et la mairie de Bibost ont organisé une exposition des œuvres de M. Jean Claude Giroud, doyen du village pour rendre hommage à un artiste autodidacte et de grand talent.

1. Biographie

Jean Claude Giroud est né le 21 Août 1921 à Bibost, au lieu dit La Brosse dans la ferme de ses parents.

A cette époque vivait, dans cette ferme, 3 générations de Giroud : les grands parents, les parents et Jean Claude rejoint quelques années plus tard par une petite sœur.

Dans les années qui suivirent, Mr Giroud vécut la vie simple d’une famille de paysan de notre région. Rythmée par les saisons, toute la famille travaille à la ferme : vaches, vignes, cerisiers,... Les labours, les récoltes, l’entraide entre voisins, les vendanges prétextes à de grandes fêtes marquent la jeunesse de M. Giroud. Celui-ci se souvient aussi des Bibolands qui se rassemblent au marché aux fruits sur la place du village les jours de juin. Pendant la période de récolte des cerises, les enfants n’allaient à l’école que s’il pleuvait sinon tout le monde devait ramasser les petits fruits rouges !

Durant cette période, le produit de l’exploitation de la ferme qui compte 10 hectares permettait de faire vivre les 6 membres de la famille et d’employer un salarié à plein temps pour aider aux travaux.

Vers l’âge de 10 ans alors qu’il était en champ à garder les vaches et que les heures lui paraissaient bien longues, Mr Giroud trouva un petit morceau de bois et se lança dans une sculpture avec son couteau de poche : au final, la tête d’un soldat romain coiffé de son casque ! Tellement réussi que lorsqu’il le posa sur la table de ses parents le soir, son père lui demanda où il l’avait trouvé ! Et ce fut le début d’une longue série de sculptures, d’armes et d’œuvres qu’il continue de réaliser encore aujourd’hui à 94 ans !

L’arrivée de la guerre de 1939 fut une parenthèse difficile dans sa vie, comme pour tout le monde. Il dut partir 8 mois dans un camp de travail dans le Vercors, où l’essentiel des journées étaient passées à couper du bois, avec très peu de nourriture et un froid terrible.

Encore une fois, c’est son aptitude à sculpter qui lui a permis d’avoir un « meilleur » poste. Le voyant faire des cannes ou des personnages avec des bouts de bois lors des rares moments libres, on l’envoya à l’atelier. Le travail y était aussi difficile mais au moins au chaud !

La guerre terminée, ce fut le retour à Bibost et à la ferme pour prendre la succession de son père.

S’ensuivit une vie de travail aux champs, avec les bêtes, les cerisiers, les vignes... Un mariage en 1957 avec Antoinette, l’arrivée d’un fils, René en 1959. Mais toujours cette passion de fabriquer, créer. Tout d’abord de nombreuses améliorations dans la maison et ses dépendances : la rambarde du balcon, les pavés de la cour ; toujours avec beaucoup de minutie et de patience.

Son grand ami d’alors, architecte et amateur d’art, rencontré en chantier de jeunesse, va acquérir un château du 11ème siècle et ouvrir à Mr Giroud d’autres horizons et lui offrir un nouveau chemin d’inspiration : le moyen âge. 

Une longue période va alors être consacrée à la fabrication d’armes : épées, sabres et surtout arbalètes dont certaines pièces représentent plus de 2 ans de travail !

Enfin est arrivée l’âge de la retraite. Le travail n’étant plus l’essentiel des journées, tout le temps nécessaire à vivre sa passion fut enfin disponible ! 

Ces 20 dernières années, Mr Giroud a réalisé un très grand nombre de pièces : couteaux sculptés, cannes, statues toujours selon l’inspiration du moment, son plaisir et son inventivité.

Ces derniers mois, il s’est consacré à la création d’une collection « Fleurs », sortie entièrement de son imagination !

Toute une série d’objets magnifiques ont ainsi été réalisés par celui qu’une autre figure de notre village, Mr Second, avait surnommé « l’armurier d’art » de Bibost !

 

Please publish modules in offcanvas position.